mercredi 13 juin 2012

Bienvenue chez nous !

Les étapes de la construction de notre maison en paille...


Nous allons essayer, tout au long des épisodes de ce "feuilleton" de vous faire participer (pas forcément de façon chronologique ni en temps réel !) aux différentes étapes de la construction de notre maison ossature bois et paille, depuis les plans jusqu'aux détails de la finition. Nous espérons ainsi vous faire bénéficier de notre expérience (donc de nos réussites comme de nos erreurs, l'une étant aussi riche en enseignement que l'autre) et vous offrir une synthèse de données qui facilitera la conception puis la mise en chantier de votre propre projet.

Toujours pas beaucoup de temps pour s'occuper du site, mais Estelle vient tout de même de faire un topo sur les capricone. Cliquez ici pour le lire.

La maison est loin d'être terminée, mais nous adressons d'ores-et-déjà un grand merci à tous ceux qui nous ont aidés (et dont beaucoup se retrouveront quelque part sur le site). Comme je n'ai pas le temps de mettre à jour le site, j'ai fait une vidéo qui montre où nous en sommes au 2 janvier 2010 (désolé, elle est déjà ancienne, mais c'est mieux que rien pour vous faire une idée !). Bonne visite !


Pour ceux qui sont intéressés par les toilettes à double voûte (à compostage intégré) dont je parle dans la vidéo, voici quelques liens :
- fiche technique (PDF) du site toilettes du monde : http://www.toilettesdumonde.org/file/6-FICHE3doublcuv.pdf
- pages du blog "paille à Pyutier" où vous trouverez quelques photos :
http://paille-a-puytier.over-blog.com/140-index.html (en bas de la page : les fondations) http://paille-a-puytier.over-blog.com/article-34202774.html


Les travaux ont débuté en mars 2006. Le lieu : près de BERGERAC (Dordogne).
Cliquez sur la carte pour l'agrandir :
 Plan d'accès à Laubanie
Pour télécharger une carte plus précise, cliquez ICI (c'est un fichier PDF compressé qu'il faudra donc "dézipper" avant de le lire)
Les coups de mains seront les bienvenus. Le plus simple est de nous contacter si vous avez envie de venir : nous vous dirons alors où nous en sommes et ce à quoi vous pourriez participer, si ça vous intéresse.
Vous pouvez télécharger le plan complet de la maison en cliquant ICI (fichier PDF assez lourd : 8,2 Mo qu'il faudra aussi "dézipper" avant de le lire). Il y a des modifications par rapport à cette version initiale du plan, mais le principal est bon. Les parties du plan rectifiées seront visibles dans les articles qui les concernent. Bonne visite !

Estelle, Thierry, Mélody et Florent

Nous quatre !

16 commentaires:

  1. bjr!! trop sympa votre maison!! j'adore! je suis un jh de 24ans et avec ma copine on conte se marié bientôt! et une maison en paille serais le bon projet a bon prix! combien cela me reviendrais? merci encore pour la video et bonne continuation!!! ferhat

    RépondreSupprimer
  2. Très chouette votre maison... mais quelle patience il faut!! Bon courage pour les 2 années restantes alors!! ;-) Le résultat va être super en tous les cas!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Bravo pour tout,, les photos présentés sont très explicites, m'apporte beaucoup de réponse, auriez-vous quelques info à passer concernant la couverture.(Photo et conseil!) Merci pour tout.
    Eric

    RépondreSupprimer
  4. Merci Eric :-)
    Pour la couverture, je vais chercher si j'ai des photos (pas sûr).

    RépondreSupprimer
  5. Nous voici une année plus tard que cette vidéo...ce serait chouette de voir qq photos de votre maison maintenant!
    merci.

    RépondreSupprimer
  6. bonjour c'est un super projet, je prevoit de vivre sous une yourte que je vais construire en attendant j'aimerais utiliser des toilettes seche auriez vous la gentillesse de me donner des informations sur vos toillettes.

    merci d'avance thierry

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Thierry,

      Oui, avec plaisir, que voulez-vous savoir ?

      Il y a aussi un article à ce sujet :
      http://construireenpaille.blogspot.com/2006/07/construction-des-toilettes-seches.html

      Supprimer
  7. Bonjour Thierry,

    Tout d'abord, merci pour cette visite passionnante. Je viens de passer un excellent moment à suivre l'élaboration et la mise en oeuvre de votre projet résidentiel.
    A suivre l'exposé du calendrier, on mesure le travail et la patience que vous avez dû livrer pour votre maison.

    Comme chaque visiteur, je pense, me viennent à l'esprit diverses questions, dont les principales seraient :
    Pouvez-vous communiquer le prix de revient de votre maison, vous avez choisi des techniques de mises en oeuvre directement adaptées au terrain, ainsi que des choix écologiques (chauffage solaire, etc)... à terme, financièrement cela doit être bénéfique (j'exclus délibérément la main d'oeuvre qui semble avoir été en revanche un gouffre insondable...)
    Qu'en est-il de la suite de vos aménagements ?
    Avez-vous finalement opté pour un plancher solaire ?
    Où en êtes-vous aujourd'hui ?
    Nous aimerions connaître l'avancée de cette expérience passionnante... merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Willezard,

      Merci pour votre message enthousiaste.

      Le site n'est pas à jour car Thierry n'a pas le temps de s'en occuper. Les aléas de la vie ont pris le pas sur notre disponibilité pour le chantier et nous n'habitons que le bas, que nous ne pourrons finir que quand le haut le sera. Nous avons cependant une pièce débarras finie en haut et surtout le bureau de Thierry investi depuis un an.

      Nous nous chauffons avec un poêle à bois en bas là où était prévu le poêle de masse, idée abandonnée car surdimensionné pour nos besoins et délicat à réaliser pour les deux niveaux. Nous ne consommons qu'une brasse et demi (et parfois moins) pour 75 m2 alors que la maison n'est pas complètement isolée soit un coût d'environ trois cents euros. Nous distribuons la chaleur par deux ventilateurs placés en hauteur de part et d'autre du poêle.

      Le chauffage solaire avec des tuyaux au sol dans de la terre battue ou un béton de chanvre n'est pas possible tant que nous ne vivrons pas en haut, nous habitons directement sur le béton avec des tapis etc... car il reste dix cm à combler pour le sol du bas.

      Nous n'avons pas encore pu installer les capteurs solaires thermiques pour l'eau chaude et le plancher solaire (pour chauffer le RCH ; à l'étage, un poele suffira, compte tenu du solaire passif et de l'isolation) parce que nous n'avions que 9 mois devant nous pour rendre habitable cette maison une fois le travail des charpentier achevé. Et une fois que nous avons emménagé en bas, il est devenu trop compliqué de faire passer les tuyaux... Heureusement que nous nous fournissons chez Enercoop ainsi notre chauffe eau solaire et notre électricité sont alimentés par les énergies renouvelables quand même mais pour un coût supérieur.

      (la suite ci-dessous... ça ne rentre pas en une fois !)

      Supprimer
    2. (la suite...)

      Le coût de la main d'oeuvre des charpentiers a été notre plus grand budget : il est plus intéressant, si c'est possible, de s'allier à un charpentier, de bénéficier de son expérience et de ne payer qu'une personne pour une maison moins grande que la nôtre. La taille de la maison est un handicap pour nous : 220 m2 et deux terrasses. On habitait auparavant dans une maison similaire et on n'avait pas vraiment réalisé le travail que ça représente...

      Nous ne pouvons pas déterminer un coût au m2 définitif mais pour l'instant il est de l'ordre de 600 euros.
      Evidemment c'est notre main d'oeuvre qui, si elle était évaluée, multiplierait ce chiffre par deux.

      Aujourd'hui, nous avons quasiment fini l'enduit extérieur (chaux + sable sur un support terre-paille) mais il s'est formé des fissures surtout à l'ouest et au nord que Thierry a comblées avec un autre enduit utilisé au sud et à l'est l'automne dernier et qui se montre plus concluant (ajout de terre et paille à la chaux-sable). Nous remettrons une couche de cet enduit partout et le peindrons avec de la chaux et des pigments.

      Le plafond des combles est isolé à la ouate de cellulose.

      Nous devrons refaire l'isolation du plancher entre le niveau un et deux pour la performance phonique. Il reste encore une bonne partie des cloisons de l'étage (et quelques une du RCH) à finir en terre-paille puis toutes les finitions, sans compter la plomberie et l'aménagement de la cuisine. Encore du pain sur la planche !!!

      La présence des capricornes m'a pris beaucoup de temps à traiter et maintenant je compte sur la fin de leur cycle de vie pour leur extinction car quand les larves deviennent des insectes parfaits, il construisent une loge juste au-dessous de la surface du bois là où le produit a pénétré avec certitude et ils sortent pour se reproduire. Soit ils mourront avant soit leurs oeufs ne pourront pas se développer. Le douglas est un bois difficile à traiter contrairement au mélèze selon mes observations. Je conseille de surtout traiter naturellement en préventif toute l'ossature dès que possible ou d'acheter du bois sans aubier : ce sera un gain de temps précieux, sans compter la tranquillité d'esprit.

      Encore de nombreuses heures de chantier en perspective ! Il faut dire que depuis juillet dernier, je ne peux plus ajouter mes bras à ceux de Thierry en raison d'une hernie discale avec sciatique qui ne se résorbe pas. A deux c'est plus motivant surtout à ce stade. Le lâcher-prise est donc de rigueur !

      Bon courage pour votre projet ;)

      Estelle

      Supprimer
  8. Catherine Cayet-Gillot21 mai 2012 à 17:43

    Bonjour Estelle
    Merci pour votre partage d'expérience.
    Pour votre hernie discale/sciatique.... des bains de boue (d'argile) et des cataplasme d'argile... pour en avez en masse sur votre terrain!
    Bon courage
    Catherine CG

    RépondreSupprimer
  9. THEPAUT pascale28 mai 2013 à 18:57

    Bravo à vous pour votre chantier,
    Bienvenue sur notre site : http://thepautpascale.unblog.fr
    Nous vivons dans une maison de construction paille, un vrai nid chaleureux...

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour votre blog, c'est super intéressant de voir les étapes pas à pas de votre construction !

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour, qu'est ce que ça donne 2 ans après? On veut des nouvelles! :)

    RépondreSupprimer
  12. un blog très intéressant résultant d'un grand effort. bonne continuation

    RépondreSupprimer
  13. merci pour ce post, s'il y a des nouvelles images, n'hésitez pas de les publier

    RépondreSupprimer